• Non-Titulaire Fonction Publique Territoriale

    Marielle : Son Expérience de Non-Titulaire de la Fonction Publique Territoriale

    Après plusieurs mois d’absence, me voici de retour sur Rédacteur Territorial. J’espère que les écrits du Concours de Rédacteur Territorial se sont bien passés pour vous, les résultats seront annoncés d’ici quelques jours, j’espère que vous serez nombreux à pouvoir accéder à l’oral.

    L’article d’aujourd’hui a pour but de vous présenter Marielle et son expérience de la Fonction Publique Teritorriale. Marielle est l’auteure du blog http://www.concoursfonctionpubliquepaca.com où elle explique les différences entre les différentes Fonctions Publiques, son expérience etc… A vous qui présentez le Concours de Rédacteur Territorial, elle vous donnera des conseils sur ce dernier ainsi que sur celui de Rédacteur Principal de 2ème classe. N’hésitez pas à cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder à son blog :

    http://www.concoursfonctionpubliquepaca.com

    Laissons la place à Marielle maintenant pour nous raconter son expérience dans la Fonction Publique Territoriale.

    Marielle et son expérience de non-titulaire de la Fonction Publique Territoriale

    Salut à tous ! Je m’appelle Marielle et j’ai eu l’opportunité de travailler 20 mois dans une collectivité territoriale en Martinique comme non-titulaire.

    Cette expérience m’a permis de mieux comprendre la Fonction Publique Territoriale de l’intérieur.

    A travers cet article, je m’efforcerai de vous la décrire de mon mieux. Bien sûr, cet article est subjectif puisqu’il s’agit de mon expérience.

    Mon recrutement comme non-titulaire de la Fonction Publique Territoriale

    J’ai été recrutée en CDD renouvelables de 3 mois puis de 6 mois. Ce statut s’appelle être non-titulaire de droit public. En fonction de la collectivité pour laquelle vous travaillerez, les durées des contrats seront variables : 3 à 6 mois ce qui a tendance à devenir de plus en plus rare sauf dans le cas d’un remplacement pour congé maternité ou de maladie. Plus généralement les contrats sont de 1 an. Il arrive, de plus en plus, que des CDD de 3 ans soient mis en place mais cela concerne le plus souvent des postes particuliers.

    Et oui, il est possible d’intégrer la Fonction Publique Territoriale en CDD et voire en CDI dans certains cas.

    Pour beaucoup de personnes, c’est le sésame : c’est LE moyen idéal d’intégrer la Fonction Publique même sans être titulaire d’un concours.

    Attention, ce type d’emploi est précaire. Vous ne savez pas à l’avance combien de temps vous y resterez. Peut-être y travaillerez-vous quelques mois voire plusieurs années pour certains. Dans ce cas, votre contrat sera régulièrement reconduit, c’est-à-dire renouvelé.  Ca peut être assez stressant dans certains cas comme pour trouver un logement par exemple.

    Pourquoi des recrutements de non-titulaires et de contractuels ?

    Il arrive parfois que les collectivités aient besoin de personnes compétentes dans certains domaines précis. Si aucun des agents ne disposent de cette compétence particulière, la collectivité peut recruter sous contrat.

    Il arrive aussi que pour une période donnée, les collectivités aient un accroissement de missions. N’ayant pas suffisamment d’agents, elles recrutent ponctuellement.

    Alors si vous souhaitez savoir comment ça se passe dans une collectivité avant de passer vos concours, le recrutement en CDD/CDI est une bonne alternative pour vous.

    Comment postuler dans la Fonction Publique Territoriale ?

    Honnêtement, cela dépend des collectivités. Certaines ne publient pas leurs annonces et c’est le bouche à oreille qui marche.

    D’autres publient sur les journaux spécialisés pour la fonction publique. Renseignez-vous, vous serez surpris des opportunités présentes dans votre ville, votre département ou votre région !

    Mon expérience en tant que non-titulaire

    Comme écrit plus haut, toute expérience professionnelle est toujours subjective. Je souhaite donc vous décrire de mon mieux ce que j’ai ressenti en tant que non-titulaire de droit public mais vous vous ferez votre propre expérience.

    Je vais vous décrire en quelques points ce que j’ai aimé durant cette expérience professionnelle. Je vais aussi vous faire part de choses qu’il vaut mieux savoir avant d’intégrer la Fonction Publique Territoriale en tant que non-titulaire pour éviter d’être énormément surpris et déçu.

    Il faut savoir jouer avec les règles du jeu.

    Ce dont il faut être conscient dans la Fonction Publique Territoriale

    • Etre titulaire avant tout

    Si vous intégrez la Fonction Publique Territoriale en tant que non-titulaire, vous vous rendrez très vite compte que votre opinion compte peu. Les têtes pensantes sont les personnes qui détiennent le fameux sésame appelé concours. En clair, vous, vous êtes là pour effectuer votre travail. Si vous voulez par la suite être source de proposition, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Je vous encourage donc à passer des concours dès que possible.

    Restez conscient que la Fonction Publique prône la liberté des chances et donc le concours est le seul moyen où vous pourrez vraiment vous exprimer. Cela peut-être assez frustrant pour un non-titulaire mais cela préserve le principe de liberté des chances des titulaires.

    • Indépendance des services

    Ce que je veux dire par là, c’est que les différents services travaillent chacun à leur rythme. Un service est un département : service finance, communication, achat, …

    Ainsi, lorsque vous avez fini de traiter un dossier et que vous le transférez dans un autre service, il ne sera pas forcément traité tout de suite. Et vice versa. Les priorités divergent d’un service à un autre.

    Cela a pour conséquence que vous vous retrouvez peut-être à traiter d’urgence un dossier pour le lendemain alors qu’il a été créé il y a 2 mois.

    Si vous êtes en contact avec des clients ou des fournisseurs, il sera possible que vous soyez relancé par eux, sans pouvoir leur dire où en est leur dossier puisqu’il est toujours en traitement dans le service après le vôtre.

    Soyez juste conscient de cela pour éviter les crises de nerfs !

    • La politique

    Que vous soyez partisan ou non, votre environnement professionnel est baigné dans le milieu politique.

    Les politiques changent. Cela peut impacter directement votre emploi : vos missions peuvent changer ou … vous pouvez tout simplement ne pas voir votre contrat renouvelé. Soyez bien conscient de cela : il n’y a pas de préavis. Ce n’est qu’à la fin de votre contrat que vous savez si vous êtes renouvelé ou pas.

    Si en plus le les élus ont changés, il se peut que la nouvelle équipe décide des restructurations. Et qui sont les premiers impactés ? Ben les non-titulaires !

    Un petit conseil de plus pour la route, évitez de dire votre appartenance politique. Restez aussi neutre que possible.

    Ce que j’ai aimé

    • Métiers variés

    A première vue, il n’y a pas tant de concours que ça dans la Fonction Publique Territoriale dans la filière administrative. Là je parle de ce que je connais le mieux, la fonction publique territoriale filière administrative.

    Et pourtant, les métiers sont variés. En fait, il n’y a que 3 catégories d’emplois : A, B, C mais des métiers variés et accessibles en fonction de votre formation professionnelle initiale.

    • Possibilité de formation

    Ça, j’ai vraiment aimé ! Dans le privé, il n’est pas toujours évident de pouvoir se former.  Dans le public, c’est génial. Bien sûr, votre demande doit être validée par votre hiérarchie et le service des RH, mais tout est fait pour vous permettre d’acquérir plus de compétences alors saisissez cette opportunité en or !!!

    • Au cœur de l’action

    C’est très valorisant lorsque vous entendez un post publicitaire à la radio sur un évènement tel qu’un festival, les journées du patrimoine,… et que vous vous dîtes «  oui, j’ai travaillé dessus, je participe à la vie de ma collectivité ».

    Vous connaissez les-dessous de l’action.

    De plus, vous côtoyez des personnes formidables : des chefs d’entreprises, des femmes et hommes politiques influents, des avocats et juristes. Avec eux, vous élaborez des projets pour aider, soutenir, divertir et améliorer le quotidien de milliers de gens. Oui, vous êtes au cœur de l’action de votre collectivité.

    Qu’en pensez-vous ? Vous sentez-vous prêts à intégrer la Fonction Publique Territoriale par la voie des contrats ? Si vous y êtes déjà, quelle est votre expérience ?

    Cet article est désormais terminé, je vous invite à cliquer sur « J’aime » dans le cas où vous avez trouvé cet article utile, cela ne vous prendra que quelques secondes, cela m’encouragera à continuer et cela permettra également de faire connaître Rédacteur Territorial. Plus nombreux nous serons et plus  nous aurons la possibilité d’échanger. Je vous invite également à rejoindre la page Facebook du site, où j’essaie de mettre des actualités en lien avec la Fonction Publique Territoriale et le Concours de Rédacteur Territorial.

    Cliquez sur « J’aime » pour rejoindre la page facebook

    Je vous invite, pour terminer, à consulter le site de Marielle dont vous trouverez l’adresse ci-dessous :

    http://www.concoursfonctionpubliquepaca.com

    Vous avez trouvé cet article utile ? Partagez-le ! Et cliquez sur "J'aime" !

    2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. Kaya
      Publié dans 9 décembre 2015 le 06:37

      Bonjour Marielle,
      Je trouve votre article très intéressant car les recrutements de contractuels dans la FPT sont nombreux. Je suis entièrement d’accord avec vous: la situation d’un contractuel de droit public (et encore plus privé) est précaire: de renouvellement de CDD en CDD (rappelons qu’à l’issue de 6 ans, un CDI doit être proposé à l’agent). Vous l’avez dit: impossibilité de contracter un prêt auprès d’un banque, pas de voix au chapitre, difficulté à se projeter dans l’avenir… Toutefois, il faut savoir que les collectivités territoriales peuvent très bien recruter sur certains cadres d’emplois sans concours (adjoint administratif de 2ème classe, adjoint technique de 2ème classe…) en nommant l’agent stagiaire puis en le titularisant (au bout d’un an en principe)… Je crois que si la part de contractuels dans la FPT est si importante (20 % environ) ce n’est pas tant pour recruter sur des compétences précises ou pour un besoin ponctuel, mais surtout car les employeurs trouvent que ce système est plus souple et moins coûteux en charges patronales qu’un agent titulaire…Malheureusement le recours au CDD est souvent fait sur la longueur et non pour un accroissement d’activité ou pour remplacer un agent en maladie, congés maternité…D’un autre côté, vous avez pu bénéficier de la formation professionnelle, mais ce n’est pas toujours le cas quand on est en CDD…Quant à la politique, biensûr que les agents sont directement impactés par les politiques de leurs élus employeurs et par leur renouvellement! Mot de la fin: oui, passons des concours! 🙂

      • Alexandre
        Publié dans 9 décembre 2015 le 21:59

        Bonjour Kaya,

        Effectivement, les collectivités embauchent des non-titulaires car les contrats type CDD sont bien plus souples en terme de charges et de gestion. Et si un employé en CDD ne convient pas : on met fin au contrat.

        Ce qui m’embête c’est l’emploi « massif » de contrats aidés (type CAE etc…) dans certaines collectivités : salaires minimum, exonération de charges etc…

        Mais nous n’en sommes, je pense, qu’au début d’un détricotage du statut de fonctionnaire. Nous y viendrons petit à petit…

        A bientôt